Itinéraire "béton frais"




Rue Pierre Loti, construction en grosses briques (termes techniques à trouver). Cette maison est maintenant terminée.



Les autres parcours . Retour à l'accueil mansonien . Dernière révision le 11/10/2021

Et vous préféres un simple parcours en images, cliquez ici.

Je me limite ici à des travaux en cours ou récemment achevés. Et bien sûr tout ceci n'est pas complet... et l'oeil et les compétences d'un architecte ou d'un urbanistes permettraient une présentation plus profonde.

Ne cherchez pas ici une critique amère de la "bétonnisation" de notre bonne ville et de la pression des promoteurs.

Il me semble que l'on peut relever trois types de constructions nouvelles :
- les immeubles ou résidences, construites en béton sur coffrages
- les villas ou petits immeubles construits sur grosses briques, souvent d'allure classique, mais parfois très anguleuses
- la reprise de bâtis plus anciens

Rue d'Achères


Encyclo_1.jpg


A l'entrée de la rue Saint-Nicolas, les ateliers d'Encyclo flambant neufs.

Une curieuse modificationde maison
Le nouvel immeuble de la SNCF
Les balcons fleuris de l'immeuble existant

Partons de la gare et prenons la rue d'Achères. Sur notre gauche se termine un ensemble de logements pour le personnel de la SNCF, doublant les surfaces offertes par l'immeuble qui le suit. Toutes ces construction se sont installées sur le terrain de l'ancienne gare de marchandises. Au coin de la rue Puebla, le café "La petite Vitesse" (si mes souvenirs sont exacts) accueillait les cheminots (c'est maintenant un atelier d'artiste.


Les jardins d'Arcadie </br>

En face, au début de la rue de la Passerelle, la résidence pour personnes âgées, Les jardins d'Arcadie, qui a moins de dix ans. Noter
- la qualité du bâti,
- l'important dispositif de sécurité à l'entrée
- les revêtements en bois que le temps a déjà bien ternis. .

Au bout de cette rue, on voit la nouvelle passerelle, qui a remplacé l'ancienne vers 2015. Plus élégante que les ferrailles de l'ancienne, et assortie d'ascenseurs, particulièrement appréciés les jours de marché (mais facilement en panne).


Maison "ronde" passage Regor
Autre maison ronde avenue de Saint-Germain


Continuant la rue d'Achères, nous trouverons à gauche le passage Regor, avec un exemple typique de maison "ronde". Elle est peu visible de l'extérieur aujourdhui. On peut en voir une autre avenue de Saint-Germain.

<a href = "/ML/Union_Rue.JPG"><img src = "/ML/Union_Rue.JPG " width = 10% ></a> Rue de l'Union </br>

Un peu plus loin, l'architecte Lebette vient de restaurer des bureaux aux coins de la rue de l'Union. Un site assez typique des mélanges architecturaux et sociaux de "la ville" (les quartiers "pavillonnaires" de Maisons-Laffitte). En effet, un peu plus loin dans la rue de l'Union, nous avons un des quelques sites industriels de la ville, en l'occurrence (sauf erreur), une fabrique de dispositifs de haute technologie pour l'horlogerie. En revanche, avec une vue en enfilade sur toute la rue de l'Union, une belle villa traditionnelle.

Rejoignons maintenant la place Ianchelevici. Le plus simple est de redescendre la rue d'Achères jusqu'à la rue de Puebla, puis un peu de rue Saint-Nicolas. Au coin de la rue George V, admirez les faïences de la boulangerie Dufour. Et si elle est ouverte, profitez de ses pâtisseries et du sourire dynamique de la patronne, qu'on appelle Valentine et qui tutoie tout le monde.

La résidence pour étudiants


Dans la rue George V, à gauche la résidence pour étudiants. Une architecture originale, certainement conçue pour l'économie. On voit rarement en sortir qui que ce soit. A gauche toujours, les services techniques et la caserne de pompiers, maintenant vétustes et face à une rangée de jolis pavillons des annés 30.




Place Ianchelevichi
Le Yuta, restauration 2.0


Vous retrouvez le béton frais en arrivant place Ianchelevici, avec un grand immeuble assez soigné dans ses revêtements. A gauche, un nouveau restaurant branché. Il a remplacé le café-tabac très fréquenté autrefois le Celtique. Du monde pavillonnaire d'hier, on est passé ici à une moderenité un peu austère.

En haut de l'avenue De Gaulle


Autre maison "cubes" rue Guynemer



Si vous voulez, allez au bout de l'avenue de Gaulle, où vient de se construire une nouvelle maison "cubes".

Le mieux est ensuite de revenir à la gare. De s'interroger sur les bons et mauvais côtés de son architecture, fonctionnelle et efficace, mais construite de telle sorte que l'entretien de ses verrières est pratiquement impossible et qu'après quelque dix ans, la rouille le dispute à la poussière pour en gâter l'élégance.

<a href = "/ML/Plantes_1.jpg"><img src = "/ML/Plantes_1.jpg " width = 10% ></a> Rue des Plantes </br>

Passez le pont et, à droite, saluez respectueusement le cheval Ptolémée, installé pendant l'été 2021. Vous êtes place du maréchal Juin, presque toute "moderne" , et suivez la rue Guynemer. Nouveaux immeubles, et reprise-agrandissement de l'ancienne gendarmerie, juste après un nouvel immeuble "cubiste". (à vérifier).

Mesnil_1.JPG


A gauche, vous descendez maintenant la rue du Mesnil. C'était autrefois "le vieux Maisons", aujourd'hui presque entièrement remplacé par le béton. Les rues qui partent à gauche vous en donnent une petite idée, avec une maison ancienne au coin de la rue du Prieuré, les étroits chemins de l'impasse de la Huchette et du passage du Tripot. Il faut pas mal d'imagination pour y deviner la vie d'autrefois. D'autant que l'ancien immeuble du Prieuré, qui n'avait rien d'extraordinaire il est vrai, vient d'être remplacé par un grand immeuble, dont les effets de tourelles carrés évoquent un peu les tourelles rondes d'autrefois. Même ambiance d'un passé replatré de ciment neuf, avec la vielle fontaine qui n'a plus d'eau et l'ancienne église qui ne s'ouvre plus que pour des expositions.

Pour trouver du béton neuf, il faut maintenant entrer dans le parc. Le plus significatif est de remonter à son entrée avenue de Longueil, et de d'y apprécier la nouvelle villa qui s'achève en cet automne 2021. Classique, un peu voyant peut-être.


Ecrin_Chateau.jpg

Tout l'environnement du château (grilles, parc descendant vers la Seine) a été récemment refait à grands frais.

Avenue Poniatowsky


Dans le parc, arbres et contre-allées cachent assez bien les résidences plus ou moins anciennes.

Travaux avenue Grétry



Noires bâtisses !


Si vous voulez conclure sur de la nostalgie, allez tout au fond du parc, juste avant l'entrée dans Fromainville, et regrettez les bâtisses noires, que l'on peut espérer provisoires


Marina_2.JPG

  • et, de l'autre côté de la Seine, les grues qui commencent à constuire la Marina de Cormeilles.

L'hippodrome


Dans toute cette partie de la ville, l'avenir va beaucoup dépendre de ce que deviendra l'hippodrome. Un peu trop tôt encore pour le dire. La Ville veut l'acheter à France-Galop.

Le centre aquatique

Le centre aquatique


Mais concluons plutôt sur une note positive, avec le Centre aquatique, récemment refait. L'extérieur en montre l'ampleur, d'une manière simple et fonctionnelle. Son organisation intérieure mériterait un commentaire compétent.

""