Bureau de vote No 16




L'entrée de Maisons, telle qu'on la concevait dans les années 1990.
Voir Note sur l'entrée de Maisons



Retour à la liste des bureaux . Retour à l'accueil mansonien . Dernière révision le 20/10/2021.

C'est le bas de Maisons, essentiellement constitué de nouvelles résidences et l'hôtel Ibis. Avec de petits restes de l'ancien Maisons (passage du Tripot notamment).
Un des restes importants de l'ancien Maisons, l'immeuble du Prieuré, vient d'être remplacé par une nouvelle résidence.

Démographie
Du point de vue démographique, l'espace est assez limité, avec 25 hectares, mais assez peu d'inscrits (875) ce qui donne une densité dans la moyenne, à 35 par hectare. Mais cette impression est à nuancer car une moitié de la surface est occupée par l'île et le parc urbain.

La population augmente, comme en témoigne le nombre des inscrits sur les listes électorales : 671 en 2008, 732 en 2014 et 875 en 2020.

Sensibilité politique
Municipales 2020. Aux deux tours, un fort taux d'abstention, correspondant bien au caractère "jeunes cadres" de ces nouvelles résidences. Au deuxième tour, c'est le meilleur résultat pour Thérond : 12,4% contre 7,4% en moyenne.
Municipales 2014. Tout est dans les moyennes.

Le passé
Il n'en reste rien. Sinon les restes du moulin, quelques piles de mâçonnerie dans le petit bras de la Seine. Le bâtiment du Prieuré, essentiel à la vie mansonienne il y longtemps, vient d'être démoli. Reste le passage du Tripot avec son intéressant escalier, mais inaccessible actuellement.

Ce fut longtemps la zone du port de Maisons-Laffitte. Voir les berges de Seine Jamais considérable, mais parfois assez fréquenté. Il y a eu "le port des yachts". Et, un moment au XIXe après la construction du chemin de fer, un embarcadère pour les voyageurs Paris-Rouen qui arrivaient en train de la capitale.

C'était aussi le bateau-lavoir. Faut-il regretter ces temps où lingères descendaient faire la lessive dans la Seine ?

L'avenir
Pour le bâti, il ne reste plus rien à démolir ou à construire. L'évolution devrait donc dépendre surtout des stratégies des habitants. Jeunes et en tous cas nouveaux venus, vont-ils faire souche, faire de belles familles sur place ? Ou au contraire ne rester là que peu d'années, laissant la place à d'autres plus jeunes ?

Pour de jeunes parents, l'endroit a beaucoup d'avantages, avec ces vastes espaces de jeux. D'ailleurs deux écoles maternelles, l'une privée, l'autre publique sont venues au devant de cette demande. ²

Le secteur comprend

Passage du Chateau
Berges de Seine en partie.
Rue de la Digue en partie
Impasse de la Huchette
Rue du Mesnil
La rue de Paris en partie
Passage du Petit Havre
Rue de la Renarde
Passage du Tripot
Avenue de Verdun