Notre cordonnier cambodgien s'en va



Photo Courrier des Yvelines

Le blog suivant . Blog précédent Retour à l'accueil mansonnien . Dernière révision le 30/11/2021


Stéphane Seng, le "petit chinois" (cambodgien, en fait) cordonnier à l'entrée de la rue Saint-Nicolas, prend sa retraite après 21 ans de services appréciés, récompensés par une médaille de la Ville.

La Chine est bien présente chez nous, à commencer par les propriétaires de l'Emmanon et par la très appréciée fleuriste (vietnamienne je crois) qui vient de s'installer elle aussi en bas de la rue Saint-Nicolas, remplaçant un autre cordonnier.

Il y a aussi une association France-Chine et au moins une artiste dans le parc.

Pékin, c'est loin et terrifiant. Mais, à Maisons, l'Asie sait discrètement, se faire apprécier. C'est dans la tradition de notre ville qui a toujours eu un caractères international.