Grève des lads en 1909


à l'accueil mansonnien . Dernière révision le 14/5/2022

Dom Coutel

Suite à de nombreuses doléances restées sans suite sur des conditions de vies et de salaires déplorables, les lads ont parfois 12 ans ; Ceux-ci entament une action de grèves violentes
….ils y a alors plus de 3000 lads premiers garçons et personnel un peu plus qualifié à ML
La ville à la différence de maintenant méritait bien le nom de « Cité du Cheval »
..
Ce mouvement de grève verra les vans emmenant les chevaux pour les rencontres hippiques , bloqués sur les routes , comme l’envahissement des champs de courses par un public en colère
..
A Maisons Laffitte la police arrêtera un groupe de meneurs sous l’accusation ….d’entraver la liberté du travail….

chacun aura reconnu derriere la rue du Prieure débouchant sur l'av. Longueil ils sont senssiblement à droite de l'ex cafe La Station par contre il est possible de se demander ou vont ces gardiens de la Paix à la Mairie ? .....la PM n'existe pas ,bien sur , le Commissariat est alors dans l'actuel av du Gal Leclerc et la Gendarmerie encore rue de Paris

Dom Coutel Les quatre "individus" sont probablement emmenés dans les locaux de la mairie côté gare. Il y avait une "salle de détention" avec des barreaux (actuellement Etat Civil). Les hommes en uniforme sont sans doute des policiers municipaux.

Dom Coutel Les quatre "individus" sont probablement emmenés dans les locaux de la mairie côté gare. Il y avait une "salle de détention" avec des barreaux (actuellement Etat Civil). Les hommes en uniforme sont sans doute des policiers municipaux.

Dom Coutel Le commissariat, au coin de l'av. du Château et de l'avenue Belleforière, devait être plus récent. On n'a rien inventé avec la Police Municipale (1884)....

la police telle que nous la connaissons CAD nationale est recente Elle est naît le 14 août 1941 , sous le régime de Vichy, par un décret signé par Pétain, texte d'application de la loi du 23 avril 1941 portant création de la Police nationale....... Pour Paris c'est encore plus recent LA POLICE NATIONALE (1966). La loi du 9 juillet 1966 institue la police nationale, qui rassemble les personnels de la sûreté nationale et de la préfecture de police de Paris. Ains javais un grand oncle qui etait directeur de la Police Municipale avant guerre ....boss de la Surete et de tous les policiers Parisiens sont frére Xavier mon arriere GP lui dirigeais la PJ ........c'est lui qui neutralisa definitivement
Bonnot comme tu le sais ..

Tu as vu à Maisons un "Tambour de Ville "? Le seul que j'ai connu, l'association des commerçants l'avait fait venir pour précéder le passage du Père-Noël. Encore un souvenir de quelques dizaines d'années en arrière, nous étions prêts à organiser n'importe quoi.

  • Ta (notre) tendre enfance ne remonte pas heureusement à 1910, j'ai juste retrouvé un texte concernant la police dans les villes comme la notre à cette époque. Pour info : de 5000 à 40.000 hab. : Le commissaire de police, sous les ordres du maire mais nommé et géré par la direction de la sûreté générale du ministère de l'Intérieur, dirige la police municipale qui " a pour objet d'assurer le bon ordre, la sûreté et la salubrité publique ". Le préfet exerce des contrôles, se substitue aux autorités municipales négligentes, agrée les personnels de la police municipale et a seul le pouvoir de les révoquer.

Le nombre de 3000 lads parait faramineux par rapport au nombre d'habitants de Maisons à la même époque (environ 9000 habitants).

a main d'oeuvre était pas cher .....En 1909: 2250 lads au plus bas de l'échelle plus les premiers garçons et personnel un peu plus qualifié cela fait plus de 3000 personnes dont la plupart dans des conditions indignes d'une grande nation

Je ne conteste pas ces chiffres, j'essaye juste de comprendre : 9000 habitants, moins le nombre de femmes, moins le nombre d'enfants .... comment peut-on arriver à 3000 ? C'est presque pire que les trains qui se croisent et les baignoires qui fuient.


ls n'étaient pas considerés comme des Maisonnais et etait une population mouvantes beaucoup de moins de 16 ans une grande partie etait du reste ....Britannique .. pas en âge de voter sans interet pour la ville ou plutôt le Maire qui les ignorait .....

..LES SOUPES COMMUNISTES
Rapidement les lads en greve generale sans revenu n’ont plus à manger en attendant d’être expulsés de la masure ou l’écurie ou ils dorment entassés.

Le mouvement s’intensifiant en force et en volume , Chantilly entre autres emboite le pas , les entraineurs ne payant plus les apprentis…ceux-ci pour …manger doivent attendre de la charité publique assez revêche à leur égard dans le Parc et ignoré de la Mairie …
..
…Le parti communiste embryonnaire est aux anges…et s’engouffre dans la revendication en organisant d’opportuns Resto du Cœur… avant l’heure , que la presse rapidement intitule « les soupes communiste » au moins ces gosses de 12 à 18 ans et au-delà plus qu’exploités bien dans l’air du temps , avaient trouvé à manger.