Humain


Retour aux noms communs . Dernière révision le 17/9/2021

Satisfaction du personnel (1965)


- L'envie communautaire (Le Monde 19-20/2021)
- L'obscurantisme en temps de Covid (Les Echos 31/8/2021)
- Et la bienveillance, bordel ! Sur la gentillesse (Le Monde 29/30/2021)
- Le métabolisme humain revisité, de la naissance au quatrième âge (Le Monde 1/9/2021)
- Les individus ne se résignent plus devant la "nature" (Le Monde 13/7/2021)
- Humain, que veut-on dire ? (notes)
- GouvBlog93 Les informaticiens ne s'intéressent pas à l'humain (Gouvmeth 6/2021)
- Noise. A Flaw in Human Judgment par Daniel Kahneman, Olivier Sibony et Cass. Sunstein (William Collins 2021)<.br> - Nouvelles lumières sur 7 millions d'années d'évolution du cerveau (Les Echos 10/5/2021)
- A quoi suis-je appelé ? Editorial par Frédéric Boyer (La Croix Hebdo 27-28/2/2021)
- Etre ou ne pas être humain . Philip K. Dick (L'Humanité 16/2/2021)
- Un caillou dans la chaussurepar Batoul Hassoul et Natalie Rastoin (L'observatoire 2020). Plutôt de la psychologie positive, et pas grand chose d'intéressant quand à la gouvernance.
- Réinventer le rapport au travail. Les entreprises renforcent le sentiment d'appartenance (Les Echos 26/1/2021). 12 pages
- Dossier sur humain, télétravail (Le Parisien 26/1/2021). 12 pages
- L'avenir se joue dans nos cerveaux par Gérard Bronner (PUF 2021)
- L'humain, un vecteur de fidélisation pour 90% des Français (Les Echos 15/12/2020)
- Body Hacking. Redéfinir son corps. Pirater son corps et redéfinir l’humain, par Cyril Fiévet (FYP 2012)
- La fin de l’exception humaine, par Jean-Marie Schaeffer (Gallimard 2007)
- Psychologie de la ressource humaine, par Jacques Aubret et Patrick Gilbert (PUF , Que sais-je, 1997)
- Le prix de la vie humaine, par Michel Le Net (Documentation française 1978)
- Small is beautiful. Une société à la mesure de l'homme par E.F. Schumacher (Seuil 1978. Original américain 1973)
- Le paradigme perdu, la nature humaine, par Edgar Morin (Seuil 1973)
- L’homme, cet inconnu, par Alexis Carrel (Plon 1935). Carrel est aujourd’hui à l’index du fait de sa participation active à la collaboration pétainiste. Mais cet ouvrage est puissant et a marqué son temps.