Les Associations




Forum des associations à Maisons-Laffitte. Photo Office du Tourisme


Les associations mansoniennes en 1937
Dernière révision le 27/8/2021
Retour à l'accueil mansonnien
Retour aux noms communs

Sur la situation officielle des associations, le Journal officiel est la référence et comporte un moteur de recherche.
On y trouve aussi, pour certaines associations, les comptes annuels, présentés comme des comptes de sociétés (bilan, exploitation).

Pourquoi s'associer ?


L'association "1901" est un moyen de regrouper des personnes, des efforts et des biens pour un objectif, qui ne doit pas être lucratif. Il n'est pas interdit à une association de faire des bénéfices, mais elle ne peut pas les distribuer à ses membres. Elle peut les mettre en réserve, dans une certaine mesure. Et, s'ils sont substantiels, ils sont imposables.

Pour plus de développements, voir Wikipedia. La page ad hoc de Légifrance est de présentation soignée.

Et si vous voulez allez au fond des choses du point de vue juridique Le code Dalloz (1234 pages). Sur cette page, vous trouverez aussi des guides pratiques plus abordables.

Associations et transformation numérique


Au siècle dernier, toute association de quelque importance avait besoin de cotisations pour couvrir au moins ses frais de poste, et en général, de personnel. Avec le numérique, le bénévolat suffit souvent à assurer le secrétariat et il n'y a plus de frais postaux. Mais alors, qui est adhérent ? Plus de détails sur ce thème

Ce manque de structure conduit aux groupes informels qui s'organisent avec les réseaux sociaux. Pour le meilleur (groupe Whatsapp entre voisins), pour le pire (djihadisme) ou combinant le meilleur et le pire (Gilets jaunes et Black blocs).

Associations et villes

Dans une ville, les associations sont un atout essentiel de l'activité citoyenne et humaine en général. Elles permettent, avec un processus créatif léger, de constituer une personne morale de plein droit, pouvant par exemple ouvrir un compte en banque. La structure de pouvoir peut être simple (un président, un secrétaire, un trésorier) et marque clairement les responsabilités civiles et pénales. Sous réserve de n'avoir pas de but lucratif, l'objet peut être des plus variés, depuis une amicale de scrabble jusqu'à de quasi municipalités gérant de grands domaines.

Pour le maire et son conseil les associations ont aussi des inconvénients. Elles peuvent constituer un pouvoir autonome concurrent voire hostile. Et le maire n'a guère de moyens de pression, hors les subventions et différentes facilités (par exemple une Maisons des Associations ou un Forum des Associations, dont ils contrôlent l'organisation).



Références

- Versailles, les associations s'efforcent de refaire le plein (Courrier des Yvelines 8/9/2021)
- Hello Asso offre une solution de paiement aux associations (Challenges 17/12/2020)
- La gouvernance des associations. Economie, sociologie, gestion sous la direction de Christian Hoarau et Jean-Louis Laville. (Eres 2008). En profondeur, mais à la manière universitaire, et ori pratique, mais des idées et des exemples concrets (datant certes de plus de 20 ans en 2020).

- Les associations s'adaptent aux demandes des plus pauvres (Le Parisien 10/11/2020).
- Des associations de plus en plus floues (Gouvmeth 10/2020)
- La crise sanitaire a révélé le faible rôle reconnu aux patients et aux associations (Le Monde 8/7/2020)
- La Cour des comptes gendarme des associations (La Croix 30/3/2020)

- Rérérences jusqu'à 2005 sur les associations d'informatique.

- Les associations dont j'ai fait partie au fil des ans