L'art à Maisons-Laffitte


Retour aux themes . Retour à l'accueil Dernière révision le 17/6/2022

Références documentaires . Images, photos, cartes postales
Voir aussi Culture !


Ebauche

Une vie artistique mulforme et très présente


Parfois trop présente même, avec le cheval Ptolémée, par exemple, qui est loin de plaire à tout le monde ! Et elle a de beaux jours devant elle, avec les projets du nouveau centre Malesherbes (les travaux devraient commencer en 2023) et le nouveau concervaoire de musique. On verra peut être un jour reprendre le projet d'un muse Inchelevici.... .

Espaces et histoires



.







La dynamique actuelle fait converger plusieurs histoires :
- Le village, puis la ville, , avec ses expressions populaires, qui se concrétise avec la création de l'orphéon, par exemple. C'est peu de chose au départ... et puis c'est la ville qui sera créative.

- Le château, oeuvre de François Mansart, où princes et grands bourgeois ont toujours écouté des concerts, dansé dans des bals, accroché des chefs d'oeuvre de peinture et de sculpture. En devenant essentiellement musée, il ouvre aussi ses espaces aux activités artistiques de la ville.

- Les lieux de culte, oeuvres d'art architecturales, recueil naturel de peintures, sculpures et sculptures, mais aussi toujours habités par la musique ; et la liturgie même, une forme de danse, très statique dans nos religions européennes, certes, mais, jusqu'à la Séparation, s'exprimant en processions. L'ancienne église était toute simple, c'est aurjourd'hui une salle d'exposition. Saint-Nicolas, typique de son époque, hôte des nuits musicales. Et Notre-Dame de la Croix, une des réussites de l'art sacré de l'après-guerre.

- Marginalement, le camp Galliéni, avec sa musique et ses défilés.

La peinture, le dessin

. Exposition de peinture en 1922.

La sculpture

  • Grilles du château vers 1800 ou avant .

L''architecture


La musique



-Un des premiers documents officiels : la création de l'orphéon en 1858. Création de l'Alliance musicale en 1913. Il y toujours eu de la musique dans les foyers, pour les bals et les cérémonies religieuses. On a une carte avec la musique du Campa Gallieni, à la Belle Epoque.

Les arts du spectacle

- les "arts vivants" théâtre, danse : en 1911, théâtre de verdure aux caves du Nord
- le cinéma : Le pathé existe en 1929.