Retour à l'actualité

Oublions le texte sur PC, vive la vidéo sur mobile



Il faut s’y faire, et c’est difficile pour le troisième âge : le média qui compte aujourd’hui, ce n’est plus le PC, mais le smartphone. Nos contacts amicaux confirment les solides enquêtes d’un Sinan Aral (voir cette vidéo, en anglais, sous-titrée en français et suivie de sa transcription en français aussi). dans son solide livre Hype Machine (Currency 2020). Et sur le téléphone, la vidéo avant tout.

Même la cuisine s’y met. Par exemple ce joli plaidoyer pour la cuisine française... à Top Chef. Nous y a conduit un article du Monde (16/10) : « Les vidéos doivent décomplexer le cuisinier », une interview de Baptiste Aubour (TopChef). Trop mignon.

Nous en avons tiré les conclusions pour notre site, maintenant réorganisé (reste beaucoup à faire) pour que vous y regardiez des vidéos sur notre mobile. Mais nous avons beaucoup à apprendre (voir la vidéo en tête).

Mais nous voulons de la pérennité. Les réseaux sociaux poussent à des flux d’échanges sans mémorisation. Notre site va non seulement archiver ses publications (et les vôtres, dans vos pages personnelles), mais en augmenter la visibilité par ses synthèses et ses dictionnaires.

Il est vrai que Google, Qwant, Youtube… ont la mémoire longue. Ce qui nous a même permis de retrouver des vidéos de certaines de nos conférences que nous avions oubliées (voir notre page). Mais les recherches y sont trop orientées par les intérêts commerciaux. Nous viserons des intérêts intellectuels, et pourquoi pas spirituels.

Spirituel ? On peut se demander comment vont évoluer nos cerveaux, passant du texte sur PC à la vidéo sur mobile. Platon déjà s’inquiétait des dangers de l’écriture pour la mémoire orale. Alors, n’oublions pas le durable et… les instants de silence. Pour notre part, nous n’allumons plus le PC le dimanche matin, ni le mobile (sauf pour répondre aux urgences). Une bonne idée ?



 

  1910-2010 : un siècle de systèmes d'information