La leçon de la Grèce et de Rome


Une très belle page recopiée dans Institutions politiques et sociales de l'Antiquité de Michel Humbert (Dalloz 1997) que j'ai trouvé en bibliothèque de rue. Nos remarques suivent le texte d'Humbert.

"Avec sa démocratie, Athènes a donné le jour à une expérience unique. Très brève, elle ne tire pas son prix de sa durée, mais de l'effort rationnel et intellecuel qui la fit naître. La démocratie athénienne est une oeuvre élaborée par une réflexion consciente, dirigée vers la nature de la Cité, son essence et son efficaité. D'où la séduction de cette construction, où le hasard n'a pas sa part et qui ne doit rien non plus à la victoire d'un groupe de pression soucieux d'aménager le pouvoir pour sa propre utilité.
En outre, au moment où l'expérience se déroulait et sa théorie (ou conceptualisation) s'élaborait, une opposition acharnée a pu lancer, dans un climat de relative liberté, les premiers accents de la critique politique.

"La leçon de Rome est différene. La longue durée - donc le succès - compense ici l'absence d'un tempérament spéculatif. Mais la timidité dans la théorie n'est pas l'indice d'une construction tâtonnante et sans perspective.
La science du gouvernement est au moins aussi évidente à Rome qu'à Athènes ; simplement, la noblesse politique romaine n'a pas éprouvé le souci de révéler les lois de la société plitique.
Plus secrète - l'oligarchie n'aime pas dévoiler l'art du gouvernement ni ses principes - l'oeuvre politique de Rome doit être découverte. Et l'on trouve un chef-d'oeuvre d'unité et de rigueur ; la ténacité de générations de gouvernans, instruites par l'expérience, a dessiné une politique rectiligne, tendue vers la construction d'un empire."

Remarques :

- Il faut être un passionné d'histoire politique pour lire d'un bout à l'autre les 436 pages, denses, de l'ouvrage. En revanche, les vingt pages d'introduction peuvent passionner un large public, y compris pour un certain nombre de surprises. Par exemple : "Affirmer que l'Etat est au service des droits de l'individu, voilà qui eût paru incompréhensible à un Grec, ou à un Romain... la liberté des Anciens n'a rien à voir avec la liberté des Modernes."

- Les bibliothèques de rues, petites armoires ou vastes cabines, sont une ressource merveilleuse de découvertes. Certains des livres qu'on y trouve, et que l'on n'aurait jamais acheté en librairie, deviennent des favoris que l'on garde soigneusement en blbiliothèque par la suite.

- Ce passage est suivi d'une substantielle introduction sur "le décor et les acteurs", montrant que la disposition géographique s'est trouvée presque déterminante pour les orientations différentes.
On pourrait prolonger : Internet et les réseaux sociaux ont créé un nouvel espace, une nouvelle géographie pour la Planète entière. Si les démocraties sont en en crise, c''est en partie parce qu'elles appliquent sur cette géographie des schémas et des processus qui correspondaient à la technologie, au moins depuis le traité de Westphalie (1648, voir Wikipedia..

La colonisation puis la décolonisation ont étendu ce type de dispositif au monde entier. Il est clair qu'il n'a bien fonctionné que dans certains pays et que, même en Occident, il est urgent d'inventer autre chose. Nous y reviendrons.