Rue et chemin de la Digue


.
Le chemin, Le camping

Retour aux rues et places . Retour à l'accueil mansonnien Dernière révision le 21/5/2022
Références documentaires . Images, photos, cartes postales

Sur l'ambiance locale voir . Bureau de vote no 4 Bureau de vote no 16



La rue sur les plans de 1905, 1931 et 1936, et d'après le cadastre (Voir en ligne une version à jour et interactive).



C'est d'abord le chemin aux Vaches. Sur le plan de 1936, il prend son nom actuel. C'est après la guerre (à vérifier) qu'il commence à être largement occuppé. Actuellement, c'est la ligne directrice des bords de Seine avec une partie sportive et l'autre diversifiée.



La rue, en venant de la rue de Paris



Entrée de la rue de la Digue par la rue de Paris

Une crêche pédagogique

Le chemin de la digue

Un vaste espace entre le parc des sports et la limite de la commune, avec un espace vert le long de la Seine et, de l'autre côté, des actiités en tous genres, depuis des potagers plus ou moins abandonnés jusqu'aux services techiques de la mairie et au centre de recheche de Veolia.

Entre la rue de Paris et l'espace de jeux du POPD, un espace a été clos, et n'est ouvert que la nuit, parce que le bruit des enfants dérangeait les riverains, et qu'il y avait du trafic de drogue.

Le chemin. Invitation au voyage

La ligue de protection des oiseaux

Jardins

Jardins

Un monument inachevé. Quelle était sa destination ?

Le camping

Le club d'aviron


Une bizarrerie à l'arrière des serrureries Gougeon (entrée principale rue du Clos</a>

Pelouse

Le centre de recherche Veolia sur les eaux

Le centre technique municipal

Et voilà ! Ici se termine Maisons-Laffitte