Le domaine social



La porte du CCAS, rue du Fossé



Retour aux thèmes . Retour à l'accueil mansonnien . Dernière révision le 25/8/2022

Références documentaires . Images, photos, cartes postales

Voeux du maire pour 2023
En 2022 :
• la nomination d’un agent chargé de l’accès aux services publics dont la mission est
d’aider nos concitoyens à maîtriser l’univers du digital, nous sommes entrés dans
l’ère du numérique, tout se fait avec l’ordinateur, l’humain se retire ...
• l’ouverture tous les lundis d’une nocturne au service de l’état civil de 17H30 à
20H30.

Petite enfance
Une 6 ème crèche municipale de 18 berceaux a ouvert, «les Coquelicots» ;
La Maison de la Petite Enfance a assuré de nombreuses actions de soutien aux parents ;
Au total, notre Ville offre plus de 530 places d’accueil pour la petite enfance.
La Ludothèque recense 12 600 entrées, 1 270 personnes utilisatrices régulières, 940 entrées
à la Fête du Jeu le 24 septembre ;


Trois thèmes majeurs : l'aide aux plus démunis, le logement social, la mixité sociale


1. L'aide aux plus démunis

Un parcours dans le domaine social

Voeux du maire pour 2023

Le centre communal d’action sociale, CCAS, a attribué 114 aides à 142 familles dont 22% de
femmes seules, accordé 30 bourses scolaires, 220 colis de Noël, instruit 51 dossiers de
téléassistance et remis 185 passes Navigo aux seniors

Note historique
Dans les années 1920-1930, chaque conseil municipal décidait, personne par personne, de différentes aides (handicapés, familles, militaires soutien de famille....

2. Le logement social



Ouvrage récent de référence : Guide juridique et économique du logement social. Droit, financement, montage. Par Estelle Debaussart-Joniec, Barbara Fourcade, Véronique Catonnier et Anne Gourmellet. Editions Le Moniteur, 2023.

Voeux du maire pour 2023

Toutes les opérations immobilières de plus de 800 m2 de 12 logements doivent comporter
30% de logements aidés conformément à la loi. Je rappelle que notre Ville est sous contrainte
et dans l’obligation de construire.
En 2022 la SAEM, Société d’économie mixte de la ville, a livré la résidence Beltrame
de 53 logements aidés rue de Solferino.
La SAEM prévoit 2 opérations en 2023 dans des programmes privés avenue du général de
Gaulle et avenue Longueil (ex garage Citroën).
Je précise qu’au 1 erJanvier 2023, la Ville dispose de 1 453 logements aidés, soit plus de 12 %
du total de logements construits, mais elle ne peut pas atteindre les 25 % requis par la loi en
raison du manque de foncier et de son caractère paysager (zones de verdure inconstructibles).
En tout état de cause, je n’aurai de cesse de combattre les conséquences iniques issues de
l’application de dispositions législatives coupées des réalités locales !

Comment est-ce que cela fonctionne ?
Si j'ai bien compris : le promoteur d'un ensemble immobilier revend la partie sociale à un bailleur spécialisé.
La mairie loue des terrains en bail emphythéotique pour construire des logements sociaux. Au moins deux cas de bails venus à échéance: rue du Tir et
Les demandeurs recherchent sur Internet.
Il y a une longue liste d'attente.

Qui habite les logements sociaux ?
Ma question est sans doute naïve. Mais on n'en parle guère. Dans la plupart des textes, les logements sociaux sont considérés uniquement comme des contraintes. Donc on ne se pose pas de questions.
En particulier : qui décide de leur attribution ? Selon quels critères ?
Et a-t-on des statistiques, au-delà des quelques chiffres figurant dans le PLU 1.a pp. 18-19 https://www.maisonslaffitte.fr//download/vie_pratique/Urbanisme/PLU_approuve/diagnostic.pdf

Le bailleur social

Logement social et segrétation territoriale


L'un des objectifs des lois sur le logement social est de s'opposer à la segrégation territoriale.. en bref, les riches dans le 78, les pauvres dans le 93.

Je crois que les logements réservés à des fonctions particulières ne sont pas comptés comme sociaux. Or Maisons compte une proportion importante de salariés à bas niveau, le personnel des écuries, logé à proximité (souvent au dessus à en juger par le bâti).
Il serait peut-être équitable d'en tenir compte pour calculer nos proportions.

Mais on peut se demander dans quelle mesure ce personnel est vraiment intégré à la communauté mansonnienne.

La crêche Duverdy



(Photo Crèche associative Duverdy)

Note de Gérard Finet

Innovatrice en matière d'aide à la toute petite enfance, Maisons mérite bien de revivre un demi siècle d'histoire

La 1ère crèche de Maisons-Laffitte est fondée en 1900 par Mme Page, propriétaire à Maisons-Laffitte. Il s’agit d’une crèche associative qui porte alors le nom de « La Crèche de l’Enfant Jésus de Maisons-Laffitte ».

Située 35 rue du Mesnil, elle est destinée à accueillir les enfants âgés de 15 jours à 3 ans dont les mères travaillent hors de leur domicile. L’œuvre vient également en aide aux mères les plus nécessiteuses en leur donnant des layettes et du linge pour leurs
enfants.

Le prix est de 20 centimes pour 1 enfant et de 30 centimes pour 2 enfants, sauf pour celles qui ne peuvent momentanément pas payer.
La crèche est ouverte à tous, sans distinction religieuse.

L’admission se fait après examen médical. Les enfants accueillis doivent être vaccinés.

Autorisée par arrêté préfectoral du 18 avril 1900, elle ouvre le 10 mai 1900. Dès le 10 juin, elle compte 12 enfants. Ils sont 18 en septembre de la même année, pour une capacité maximale de 20 places.

Entre 1903 et 1905, l’Association de la crèche achète la maison sise 46, rue du Mesnil pour y tenir ses œuvres, mais bien vite, elle l’échange contre un terrain plus grand. Les aides financières affluent de toutes parts : un don de 10 000 Francs du Pari Mutuel et une souscription auprès des habitants, permettent l’ouverture du chantier de la nouvelle crèche le 25 juin 1906.

Le 1er avril 1907, l’établissement est inauguré au 11 bis, rue Masson et les « Religieuses de l’ordre de Jésus du Temple » s’occupent des enfants, aidées par un personnel laïc pour les tâches ménagères. Des aides financières assurent le fonctionnement de l’œuvre : subventions communales et du Ministère de la Santé Publique, dons, revenus de rentes, tombolas, rétributions maternelles, contributions.

En 1920, la crèche accueille 41 enfants de moins d’un an et 6 enfants âgés de 1 à 2 ans (pour 174 naissances dans la commune). En 1944, 68 enfants ont été admis à la crèche.

En 1944, la crèche est la cible de bombardements Allemands. Les dégâts sont importants de même que le coût des réparations.

En 1949, le service de Protection Maternelle et Infantile du département demande d’apporter les améliorations suivantes :
- Aménagement de 2 dortoirs, un pour les enfants qui marchent, l’autre pour les enfants qui ne marchent pas
- Installation de baignoires ou de douches
L’importance de la crèche augmente d’année en année, le nombre d’enfants également : entre 25 et 30 en 1947, 30 en 1949, 40 en 1954 et 45 en 1955.

L’établissement devient la plus grosse structure du département en termes de journées de présence.



Autres notes et documents


Congrès HLM

Amorce d'un recensement des logements sociaux à Maisons

https://actu.fr/ile-de-france/maisons-laffitte_78358/yvelines-maisons-laffitte-les-logements-sociaux-de-la-residence-alsace-lorraine-inaugures_41164512.html Alsace-Lorraine, 2021 15 rue de Lorraine, 28 logements sociaux

https://www.monbailleur.fr/location-logement-social/yvelines-78/maisons-laffitte-78600/

https://www.leparisien.fr/yvelines-78/maisons-laffitte-78600/maisons-laffitte-un-logement-dans-le-prive-au-prix-du-social-c-est-possible-08-04-2016-5698403.php Dans le parc. Explication, financement par l'Etat. Intervention du maire.

Offre CDC Habitat le 8/10/2022 https://www.cdc-habitat.fr/Recherche/show/cdTypage=location&order=loyer_asc&pagerGo=&newSearch=&lbLieu=MAISONS%20LAFFITTE%20(78600)%3B&nbLoyerMin=&nbLoyerMax=&nbSurfaceMin=&nbSurfaceMax=&


Acheres. Du 107 au 115, en 1992
Acheres Urbanisme 2017 _ PLU La Sabliere Programme de 48 logements dont 48 sociaux
https://www.icfhabitat.fr/patrimoine/localites/icf-sabliere/78600-maisons-laffitte

Ancienne_Eglise Social 1991 01/31 CM Vieux Maisons. Montage financier pour la construction de logements sociaux
2017 _ PLU du 3 au 5 Programme de 40 logements dont 10 sociaux
Crevecoeur Urbanisme 2017 _ PLU "Ilot Longueil " Programme de 115 logements dont 35 sociaux
De_Gaulle Urbanisme 2021 09/27 CM création_de_logements_sociaux
De_Gaulle Urbanisme 2017 _ PLU au 25 Programme de 46 logements dont 14 sociaux
De_Gaulle 22-24 Vers 2007, Une dizaine de logemens sociaux
Résidence Desaix. Social ?

Fosse Social 2008 10/13 CM Logements sociaux au 1 https://www.seqens.fr/patrimoine/nos-realisations/maisons-laffitte/

Gros_Murger Urbanisme 2017 _ PLU (au coin de Passerelle) Programme de 81 logements environ 29 sociaux (à répartir avec Passerelle ?)
Henry_Marcel Urbanisme 2017 _ PLU Hotel Royal Programme de 77 logements dont 22 sociaux
Marcel_Henry Urbanisme 2022 05/25 PC D au 1 Changement de destination 22 logements locatifs sociaux
Tout le square Lekain
Longueil Urbanisme 2017 _ PLU 4 (Citroën) Programme de 54 logements dont 22 sociaux (environ)
Lorraine Urbanisme 2017 _ PLU au 15 Programme de 40 logements dont 40 sociaux
Mesnil Urbanisme 2017 _ PLU nos 7 à 11 Programme de 43 logements dont 13 sociaux
Mesnil Urbanisme 2017 _ PLU au 55 PLU Programme de 50 logements dont 5 sociaux
Mesnil Urbanisme 2017 _ PLU Coin Solferino Programme de 60 logements dont 60 sociaux
Muette Urbanisme 2017 _ PLU au 8 Programme de 5 logements dont 5 sociaux
Paris. Résidence du Vieux Moulin
Prieure Urbanisme 2017 _ PLU Programme de 72 logements dont 22 sociaux
Tout le rond Sévigné
Solférino. Résidence Beltrame
Souvenir Social 1994 03/30 CM Logements aidés rue du Souvenir
Soyecourt Social 1993 02/25 CM Logements sociaux secteur Soyecourt
Soyecourt Social 1990 12/13 CM Secteur Soyécourt principe d'aménagement du secteur pour environ 40 logements à loyer modéré
St_Germain Urbanisme 2017 _ PLU "secteur de mutation" Programme de 283 logements (environ) dont 112 sociaux

Tir Urbanisme 2019 03/27/3 CM residences_Porte_Blanche_vente au 54
Tir Social 1978 12 _ 68 Logements sociaux rue du Tir (projet)
Tir Urbanisme 2017 12/18/12 CM Porte_Blanche_Bail au 54
Tir Urbanisme 2016 11/14/11 CM Transfert_de_bail_à_Opievoy

Quid des résidences étudiantes, rue de Paris et rue George V ?

Notes plus générales^

Ville Social 2015 11/26/11 CM Logements_sociaux_Refus_de_signer_mixite_sociale_deba
Ville Social 2008 12/8 CM Logements sociaux, Amendes de la ville
Ville Social 2004 09/30 CM Mixité sociale logements sociaux
Ville Social 1995 09/28 CM Programme local de l'habitat. Logements sociaux détail secteur par secteur
Ville Social 1993 04/29 CM Logements sociaux . Débat
Ville Social 1992 12 MLMag 15 urbanisme et logements sociaux
Ville Urbanisme 1992 03 MLMag 12 : logements aides, le futur « ilot Longueil »

3. La mixité sociale

Enseignement et mixité sociale : un thème difficile à évoquer chez nous.
.

"De plus en plus d'élèves très favorisés dans le privé", titre Le Monde du 23 septembre. On pense immédiatement à l'Ermitage, seul présent pour le second cycle.
Pour le primaire et le premier cycle, le privé, c'est aussi l'Ecole Sainte-Marie. Et le public avec plusieurs collèges.
Y a-t-il des statistiques comparables à celles du Monde pour le niveau national ?


Mixité sociale à l'école
  • C'est le titre d'un article du Parisien (7/10). Sujet délicat, à Maisons-Laffitte en particulier. Serait-il possible d'en parler sereinement ?

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mixit%C3%A9_sociale?fbclid=IwAR1RnxpIgaDP1e48oSY1_HXd4KWPeTtiKc0Ni9bkKyRWI27oyyFwV224PbQ

Années anciennes


Longtemps (années 1920, à vérifier), le conseil municipal gère explicitement et nommément, à chaque session, les aides à différentes catégories.


20/1/1891

M. le Maire expose que la saison rigoureuse que nous subissons depuis quelques temps
a suspendu tous les travaux et que nombre de familles se trouvent par ce fait privées de ressources.

Pensant que le conseil ne resterait pas indifférent aux souffrances des malheureux, il l'avait convoqué pour
le 21 janvier, afin de lui demander l'autorisation aux hommes valides 3 francs par jour pour travailler sur la voie
publique, mais le besoin devenant