Avenue Desaix


.
Le centre de réunions et d'expositions Montesquieu

Retour aux rues et places Retour à l'accueil mansonnien Dernière révision le 21/5/2022

Pouir la ballade


Pour ceux qui aiment méditer un peu, elle mérité d'être parcourue de bout en bout, depuis jusqu'à la place Wagram sa butée sur l'espace hippique.

La place Wagram à elle seule porte une longue histoire, depuis son tracé très ancien jusqu'au récent et fidèle ravalement de la ville "américaine" (toute blanche, à gauche en arrivant du centre ville).

.

Au 2, une grande villa typique du 19eme vient elle aussi d'être complètement rénovée avec grand soin, par un propriétaire "CML" dont nous ne comprenons pas bien la nature, mais qui fête son cinquantenaire en beauté. A l'entrée a été reposée une cloche dorée, qui semble avoir une forte valeur symbolique et de souvenir ici. Mais laquelle, pour l'instant, nous n'avons pas encore trouvé.

Vous trouvez bientôt, sur votre gauche, un des blockaus de Rommel vous rappelle les sombres années de l'occupation allemande (un beau document du Parc).



Derrière lui, vous apercevez, avenue Duguesclin, la villa Les Tourelles, ambitieuse ! Ce fut peut-être le quartier général de Rommel, en tous cas il y a eu des indemnisations à la Libération

.

Après la guerre, le parc a commencé à se construire, avec des résidences plutôt chic près de la ville, plutôt populaires en ces régions éloignées : square Lekain, mais aussi une très grande résidence au coin de la Moskowa. A l'époque, "promoteur" n'était pas une insulte,

Vous êtes ici à un carrefour, où convergent Moskowa, Montebello, Augerea et Montesquieu. Ce fut un endroit gentiment animé, que regrettent quelques anciens. En effet....
. . .
c'était autrefois la brasserie du Parc (documents Coutel),

. .


C'est aujourd'hui un des pôles importants du sport et de la culture mansonniennes.. Et il y en a pour tous les publics ; foot, , tennis, rugby. Et, pour la culture, le Centre Montesquieu, qui accueille des salons d'art, mais aussi, au dessus du rugby, la salle Freddy Leroux, pour les réunions en tous genre, conférences ou réunions poliiques.

Outre le foot, le parc des sports est aussi lieu lieu de la fête des écoles, avec de forts souvenirs pour les anciens.


Notes et documents


Références documentaires . Images, photos, cartes postales

Général de Bonaparte. voir le livre "Maisons-Laffitte dans les pas de la mémoire", de Jacques Barreau.

Sur l'ambiance locale, voir . Bureau de vote no 13

Une avenue très "sociale", avec le Centre de formation CFA et, en haut de l'avenue, le terrain de foot, le centre Montesquieu...


. . .
Le centre Montesquieu était autrefois la brasserie du Parc (documents Coutel)



L'avenue sur les plans de 1905 et 1936, et d'après le cadastre (Voir en ligne une version à jour et interactive).



Elle est surtout bordée d'équipements publics, en particulier le centre Montesquieu et le par des sports, maia aussi le CFA et... le blockaus de Rommel !


Les travaux au 2. Février 2022

Fonds Lutz :



Et voir images des sports du fonds Lutz

Plusieurs citations dans le livre de Georges Poisson

Le centre de formation CFA




Une villa



Une villa



Le blockaus de Rommel. La porte est obstruée par un tas de terre et un rocher


Le blockhaus de Rommel

Fête au parc des Sports en 1970
. Photo Robert Lejeune publiée par Dom Coutel qui commente : "Le Parc des sports accueille des centaines d’enfants ils sont au maximum en CM2 et ont 10 ans , ils ont longuement répété avec leur prof de gym les figures et mouvements de gymnastique qu’ils viennent de présenter au Public des parents ….conquis à l’avance ."