Le ménage


Retour à l'accueil mansonnien . Dernière révision le 5/3/2022.


- L'eau
- La cuisine et la vaisselle
- Le chauffage
- La couture et le tricot
- La lessive et les lavages, le repassage
- Le bricolage
- la photo
- Le jardinage
- L'hygiene
- Le camping Intéressant parce que toutes les tâches ménagères y sont reprises sous d'autres formes plus "rustiques"


Pour les Mansonniens qui ont aujourd'hui moins de 70 ans, il est difficile d'imaginer ce qu'était la vie ménagère jusqu'aux années 1950-60. En quelque vingt ans après la guerre se sont répandus dans les ménages un vaste ensemble de machines et de produits qu'on trouve maintenant dans tous les domiciles, même modestes. Ce n'est pas le genre de choses que montrent les cartes postales ni que racontent les archives municipales (à notre connaissance).

Or, comprendre les Mansonnien.nes, c'est aussi entrer dans la vie des ménages, familiale et personnelle. Tentons quelques explorations, en remontant dans le passé mais aussi en cernant les évolutions possibles.

Alors combinons notre mémoire (je suis né en 1938) et les éléments que l'on trouve sur Internet, notamment wikipedia.

Globalement, les tâches ménagères prenaient un temps considérable. D'où la fréquence des femmes au foyer, et de la domesticité quand les revenus le permettaient ou que l'épouse travaillait elle-même.

Ces tâches étaient répétitives, souvent malodorantes et, au moins pour certaines d'entre elles, physiquement éprouvantes. e.

C'est entre 1950 et 1970 qu'est apparu l'électroménager et nombre d'innovations majeures ou mineures, mais libératoires. Nombre de ces outils existaient déjà avant la guerre, mais en de rares exemplaires, dans les maisons aisées. De même que l'automobile et la télévision, la guerre a arrête le développement pendant une dizaine d'années.

Tentons de refaire le film en suivant les différents aspects de la vie ménagère. Nos documents ne sont pas propres à Maisons, mais il n'y a pas lieu de penser que notre ville était sensiblement différente des autres.

Basé largement sur mes souvenirs. Ce qu'on faisait à Paris, la situation plus archaïque dans les résidences secondaire ou les exploitations agricoles

Pour une bonne part, ce n'est pas propre aux Mansonniens.


Nous répartissons la question entre différentes activités ménagères. Et pour chacune nous fixerons sur trois moments :

- La Belle Epoque parce qu'elle correspond, à Maisons en particulier, à une période heureuse (relativement) et stable, bien documentée pour l'extérieur par les cartes postales, et pour le matériel par le catalogue de la Manufacture d'Armes et Cycles de Saint-Etienne, dont plusieurs éditions ont été numérisées et mises en ligne par la BNF (Galiica).

- Les années 50, parce que c'est l'explosion de l'électroménager électrique et "blanc", qui va profondément changer la vie des ménages et la condition féminine en particulier. Ces innovations étaient déjà apparues avant la guerre, mais restaient rares et chères, comme la voiture d'ailleurs.

- Les évolutions récentes, avec la rupture de 1968 puis l'arrivée de l'informatique et d'Internet.


Conséquences humaines, le couple et la famille


Papa, maman, la bonne et moi
Les chambres de bonne
La femme au foyer et la domesticité. Vie difficile des ménages pauvres. (Etat civil à Maisons)
Sophie Rouanet
Zola

Mon expérience personnelle
Un père très bricoleur. Capable avant guerre de fabriquer une radio. Mais n'ayant jamais fait une soudure.

Compléments et autres documents


- Dans presque toutes les activités ménagères, se mêlent des aspects utilitaires (cuisine de tous les jours, bricolage de réparation) et des asepcts ludiques/créatifs (essai de nouvelles recettes, voire création de plats originaux, bricolage inventif).

Ces actuvités sont essentiellement individuelle. Le bricoleur aussi bien que la cuisinière ne travaillent que rarement en équipe.
Mais il arrive que la famille participe. Je pense aux séances d'épluchures ou de vaisselle, en vacances, en colonie

- Se combinent trois domaines :
. la technologie, les outils
. le domicile, pour l'individu ou la famille
. la société, avec les équipements publics et l'offre du secteur privé

Mon expérience personnelle
- des parents bricoleurs et créatifs
- des outils à disposition très tôt
- une certaine privation en pension
- un séjour dans une ferme qui vivait encore presque comme au 19'
- des vacances chez un oncle horloger à l'ancienne
- le père Grégoire "il faut qu'il finisse quelque chose"
- le Meccano comme outil expérimental

puis
- beaucoup de bricolage ménager ; à commencer par ma chambre, puis le ménage
- puis du créatif, notamment en élecronique
- la programmation


Autres notes

- 2 AD Yvelines, 7D rue d'Achères
 esze fVAQS s